BIODERMA SOUTIENT SOURIRE A LA VIE

Retour Contactez-nous
/ / /
bioderma enfant

BIODERMA ET SOURIRE A LA VIE

 

« Cela fait plusieurs années que nous constatons des problèmes de fragilité cutanée des enfants traités par radiothérapie et chimiothérapie. Après avoir essayé de nombreux produits, nous nous étions arrêtés sur Bioderma ». Sylvie, Infirmière - Puéricultrice.

Après plusieurs mois d’échange avec les équipes de Bioderma et d’essais des produits, Sourire à la vie est fière de vous annoncer son récent partenariat avec le laboratoire BIODERMA.

Le Laboratoire a pour but de comprendre la biologie de la peau, l’envie d’innover et de prendre part aux avancées de la dermatologie, loin des idées reçues et des dogmes établis.

« Nous avons trouvé un partenaire de grande qualité. Nous avons testé leurs produits pendant plusieurs mois et les résultats sont excellents, nous avons choisi de les utiliser lors des séjours pour les enfants et Bioderma a accepté de faire des dotations aux familles. » Sylvie.

Egalement investi dans le bien-être des enfants malades du cancer, une subvention a été reversée pour aider à la concrétisation des projets d’accompagnement des enfants malades du cancer suivis par l’association.

 

« Une aventure exaltante qui s’écrit jour après jour et que nous sommes fiers de mettre au service des patients et d’associations comme Sourire à la vie, avec qui nous partageons la même envie d’accompagner et d’aider les enfants à écrire autrement ce chapitre de leur vie. » Jean-Yves Desmottes, Président de Bioderma

 

« Le partenariat avec le laboratoire Bioderma est riche de sens pour Sourire à la Vie car nous partageons des valeurs communes. Sourire à la vie offre aux enfants un accompagnement global où les soins de support permettant de réduire les effets secondaires des traitements constituent un objectif majeur. La rencontre avec Bioderma et le travail de qualité que nous avons mis en place répond à un besoin majeur des enfants. Ainsi, nous travaillons ensemble à la réalisation d’un objectif commun qui est de permettre à l’enfant de vivre au mieux les épreuves difficiles imposées par la maladie. » Frédéric Sotteau, fondateur, directeur de Sourire à la Vie.