Défi relevé : une expédition à chiens de traineaux en autonomie totale !

Retour Contactez-nous
/ / /
Défi relevé : une expédition à chiens de traineaux en autonomie totale ! Défi relevé : une expédition à chiens de traineaux en autonomie totale ! Défi relevé : une expédition à chiens de traineaux en autonomie totale ! Défi relevé : une expédition à chiens de traineaux en autonomie totale !

« Nous avons entre 9 et 16 ans et nous avons tous traversé de dures épreuves mais aujourd’hui nous pouvons dire que nous avons accompli un exploit, relevé notre défi sur les rives d’un lac gelé en Laponie finlandaise. 8 jours immergés en pleine nature, 6 jours en expédition à chiens de traineaux pour boucler près de 300 km. Nous avons affronté des nuits froides jusqu’à -20°, dormi dans des cabanes, sans confort, sans électricité, dans des tentes montées à même la neige. Nous avons coupé le bois qui a permis de nous chauffer, cassé la glace pour puiser l’eau pour boire ou se laver. Peu d’adultes l’auraient fait, mais nous, du haut de nos quelques années de vie nous avons vécu cette aventure incroyable sous un ciel d’aurores boréales. » Les enfants de Sourire à la Vie.

Comme ils l’espéraient, ils sont parvenus à repousser les limites de la maladie pour traverser lacs gelés et forêts du nord des territoires lapons en passant par la frontière russe dans des conditions extrêmes. En complète autonomie dans la neige avec pour seul moyen de déplacement, de magnifiques attelages de chiens de traîneaux, ils ont glissé sur la neige, pris soin des chiens, traversé les lacs gelés, découvert les canyons et cascades de glace, dormi à la lisière des bois, fait du feu et respiré de l’air pur. Une merveilleuse aventure de la vie en pleine nature.

« C’était une aventure magnifique ! Maintenant je sais qu’être malade, ça n’est pas rester dans son lit, la vie ne s’arrête pas avec la maladie. Je me sens beaucoup plus courageuse, sur une échelle de 0 à 10, avant le voyage j’étais à 5, maintenant je suis à 8. Je me sens tellement plus forte. Cette aventure m’a fait grandir, je sais maintenant que je suis capable de beaucoup. » Neïla, 11 ans.

« Après un temps d’hospitalisation, l’enfant est de nouveau en mouvement. Il sort de sa chambre pour être en contact avec la nature. Nous avions envie de faire vivre des moments de bonheur, de nature, de simplicité et de fraternité à chacun d’eux pour qu’ils se ressourcent. Ils se sont dépassés de façon incroyable, ils ont tout donné : d’abord une énergie physique importante mais aussi beaucoup d’amour entre eux. Dès le 2ème jour, sur mon traineau, j’écoutais Neïla me dire « c’est bizarre, ici, j’ai pas l’impression d’être une enfant malade » Je suis tellement fier d’eux et très ému par ce séjour incroyable que nous venons de vivre. » Frédéric Sotteau, fondateur-directeur de Sourire à la Vie.

« D’un point de vue médical, les enfants m’ont impressionnée. L’aventure s’est passée à merveille. Aucun soin particulier n’a été prodigué en dehors des traitements réguliers. Aucun antalgique, aucun médicament contre les nausées n’ont été donnés. » Blandine Vallentin, pédiatre-hématologue au CHU Timone.

C’est la tête pleine de rêves et d’aventures que les enfants sont de retour pour affronter les épreuves de la maladie avec une certaine sérénité, une meilleure forme physique et psychologique et une confiance améliorée.