INTERVENTION À L'HÔPITAL

Retour Contactez-nous
/ / /
association enfant malade activité hôpital hôpital enfant cancer sourire à la vie sport cancer sourire a la vie

 DU SPORT ET DES ACTIVITÉS À L'HOPITAL

 

Du mardi au vendredi,  l’équipe de Sourire à la Vie se rend dans les chambres des enfants hospitalisés. Aucun espace n’est oublié, service d’hospitalisation, secteur protégé, hôpital de jour et unité de greffe. Au programme, des séances de sport, du jeu, des rires et plein de belles activités. 
En 2015, Sourire à la Vie et le service d'onco-hématologie pédiatrique de la Timone à Marseille ont décidé de mettre en place une fabuleuse salle de sport à la pointe permettant de multiples activités. Véritable lieu pour se ressourcer, sortir de la chambre et de l’ambiance des soins où les enfants suivent leur programme sportif de façon ludique dans un lieu plein de couleurs.

« Quand on parle de la notion de cancer de l’enfant vous pensez à quoi ? » demande le Professeur Nicolas André à l’assemblée lors de la présentation de ce projet. « Vous pensez à un enfant avec le teint pâle, les yeux cernés, alité avec de fortes nausées. Je vous comprends, de mon côté, je n’ai jamais imaginé que je rentrerais dans la chambre de mes patients la veille d’une greffe de moelle ou d’une chirurgie, en pleine hospitalisation en le voyant faire des séries d’abdos, un match de badminton ou de la danse. Je n’aurais pas cru ça possible et pourtant avec Sourire à la Vie on l’a fait. »

 

 

Les objectifs des ateliers "sport et création à l'hôpital" : 

 

- Faire s'évader l’enfant, rendre son hospitalisation plus douce,

- L’ancrer dans une vraie vie d’enfant malgré les traitements,

- Rythmer ses journées, le rendre actif et acteur,

- Réduire sa perte d’autonomie, le maintenir le plus en forme possible,

- Susciter l’envie, le plaisir, les rêves, les sourires et les fous rires,

- Rompre avec l’isolement,

- Lui permettre de progresser sur les plans physique et moteur,

- Lui permettre de se réadapter, de reprendre le contrôle de son corps,

- Lui permettre de se relâcher, de s’exprimer, d’accepter,

- Lui permettre de rencontrer d’autres enfants malades et de partager.