Rencontre avec Guillaume, le gardien du Phare des Sourires !

Retour Contactez-nous
/ / /
Rencontre avec Guillaume, le gardien du Phare des Sourires !

Guillaume a rejoint l’équipe il y a un an en tant qu’intendant général du Phare des Sourires, structure d’accueil des enfants malades du cancer.

 

Quelles sont tes missions au sein de Sourire à la Vie ?

Je suis en charge d’assurer l’accueil et le bien-être des enfants et de l’équipe au Phare des Sourires. Je maintiens le centre en état de fonctionnement pour les accueillir dans les meilleures conditions. Ma mission première est de veiller à une hygiène irréprochable du centre, essentielle pour les enfants fragilisés. Je leur prépare de bons lits douillets, je veille à ce que chaque enfant qui découvre les lieux se sente bien dès son arrivée. Je veille à garder les lieux impeccables chaque jour et à entretenir le jardin avec les enfants. Je m’occupe aussi des livraisons, des ravitaillements et de la logistique pour les départs des enfants sur les grands voyages comme la Laponie, la Corse, la montagne … Ensuite, je gère toute la partie restauration. Je réalise les plats de l’entrée au dessert et en assure le service dans le respect des normes d'hygiène. L’équilibre alimentaire est très important et à plus forte raison pour les enfants malades. Avant chaque séjour, je travaille en collaboration avec l’équipe d’animation et médicale pour connaitre les régimes spéciaux des enfants, qu’ils soient dus aux traitements ou aux allergies alimentaires. Je m’applique à leur préparer de bons petits plats avec des produits de qualité pour que leur corps ait les meilleurs atouts pour être au mieux de leur forme. Je leur fais découvrir des choses qu’ils n’ont pas l’habitude de manger et ça aussi c’est un vrai plaisir. Enfin, je suis en charge aussi de l’entretien courant du Phare des Sourires, des petits travaux, et de la relation avec les fournisseurs.

Comment as-tu intégré l’association ? 

Je m’occupais d’un gite d’accueil à Serre-Chevalier. Sourire à la Vie avait l’habitude de venir en séjour ski dans la vallée. Leur hébergement habituel n’étant pas disponible, ils sont finalement venus dans mon gite. Ce fut une belle rencontre. Les enfants m’ont immédiatement impressionné. Ils ont traversé des épreuves difficiles mais ils sont avides de tout, de découverte et ils sont heureux, très heureux. Cette rencontre avec les enfants m’a marqué, leur façon de parler de la maladie sans tabou et la force qu’ils dégagent ont été frappantes. Ils se sont tout de suite confiés à moi, c’est une grande marque de confiance qui m’a touché. J’ai ensuite accueilli différents groupes d’enfants de Sourire à la Vie et même une session team building en équipe. J’ai été très heureux quand on m’a proposé un poste pour l’association que j’ai tout de suite accepté. J’ai vu l’équipe et les enfants soudés malgré les difficultés, j’ai senti une bienveillance exceptionnelle, ce qui a motivé mon choix d’intégrer cette famille.