Séjour au Phare des Sourires

Retour Contactez-nous
/ / /
phare des sourires séjour enfant malade séjour enfant cancer

Le Phare des Sourires a fait voyager les enfants autour du monde. 

18 sourires de 6 à 18 ans ont passé une semaine en pension complète dans le centre à la découverte de la planète.

« Chaque matin, nous nous réveillions dans un pays différent, avec un décor, des spécialités culinaires et des activités spécifiques au pays dans lequel nous étions en voyage : Espagne, Brésil, Chine, Cameroun, Canada et Etats unis.  Nous faisions chaque jour de la préparation physique et des activités créatives en lien avec la destination : création de drapeau, de masques ou encore de costumes. L’après-midi était sportive avec des séances de sport à thème, combat de sumo, yoga, salsa… et une fin de journée plus calme avec un échange sur les droits, devoirs des enfants, des modes de vies et conditions environnementales du pays. » Les sourires.

Chaque jour dans chaque pays, les enfants récoltaient de l’argent pour distribuer aux associations de chaque pays avec pour objectif de parcourir le monde pour sauver la planète, son environnement et ses enfants. Les sourires gardent des souvenirs merveilleux de leur voyage autour du monde, un moyen de sortir de leur quotidien, de développer leurs connaissances et accroitre leur ouverture d’esprit, travailler en groupe et de façon autonome vers un objectif commun.

Au-delà des activités qui y sont proposées, le Phare des Sourires en tant que structure de soins de support et de de répit permet un suivi médical et un relai des soins par le personnel médical et soignant. « Certains enfants n’étaient plus sortis de chez eux ou de l’hôpital depuis longtemps car ils ont des soins difficiles nécessitant une présence quotidienne des soignants : bilans sanguins réguliers, de l’oxygénothérapie, alimentation entérale... Après un travail de préparation et une collaboration étroite entre les médecins référents de chaque enfant, nous pouvons les accueillir en toute sécurité. Grâce au Phare des Sourires, ils ont pu passer la nuit à l’extérieur et profiter des activités. » Sylvie, infirmière-puéricultrice.