Jour 3 : Au coeur de la Laponie

Retour Contactez-nous
/ / /
Jour 3 : Au coeur de la Laponie Jour 3 : Au coeur de la Laponie

« Réveil sur les chapeaux de roues à 8h00. Il neige

Départ pour le camp de base dans la foulée.

Aujourd'hui l'expédition commence !

Un petit-déjeuner rapidement avalé, nous nous équipons de bottes et de tenues spéciales. L'excitation monte. Nous allons bientôt rencontrer les chiens. Le chenil est à quatre kilomètres, il faut remonter dans la voiture, ce trajet supplémentaire ne fait qu'accentuer le suspens. ...

Et enfin, la rencontre. C'est une symphonie de glapissements et d'aboiements qui nous accueillent. Qui des enfants ou des chiens est le groupe le plus impatient ? Difficile à dire.

Pas évident de se souvenir de toutes les recommandations, l'adrénaline monte et la pression d'y arriver aussi et surtout nous ne souhaitons plus perdre un instant ! Nous attelons les chiens en quelques minutes, tout le monde est d'une efficacité impressionnante, épaulés par les guides nous sommes attentifs et avons des gestes sûrs.

Tous les pieds sont sur les freins, les mushers nous font signe. Nous sommes tous prêts ! .... Les chiens n'attendent plus qu'un élan pour partir…. Go ! Les pattes s'emballent, les traineaux glissent. Nous y sommes. Chaque enfant a le visage illuminé et l'association semble n'avoir jamais aussi bien porté son nom qu'à cet instant. Malgré quelques gestes hésitants, nous trouvons tous nos marques.

Les premières chutes arrivent : Neïla et Amicie lancent le bal, petite frayeur mais surtout grands éclats de rires !! Les premiers paysages défilent, des étendues laissent deviner les lacs au milieu des forêts de pins. Nous croisons plein de traces d'animaux : élans, trétras-lyre, loups, renards, même si nous n’en rencontrons aucun, la forêt est vivante et nous observe.

A la mi-journée, le repas se prend dans une cabane, au menu soupe et sandwichs. Les chiens sont plus calmes mais pas moins motivés. Les enfants non plus d’ailleurs ! Les émotions sont encore à leur comble et la caravane reprend sa route.

Une nouvelle chute et pas des moindre : un traineau est cassé. Loup et Romane n'ont rien du tout mais la chute était impressionnante.

Vers 16h-17h nous arrivons au camp pour la nuit. Notre palais ce soir : deux cabanes et une tente. Chacun sait ce qu'il a à faire. Nous nous répartissons les tâches et chacun vaque à ses occupations : nourrir les chiens, aller chercher l'eau du lac grâce à une pompe reliée à ce dernier, couper du bois, allumer les poêles pour se chauffer.

Le retour à la nature est le maître mot de cette expédition. Ici pas de douche, nous nous adaptons aux traditions finlandaises : tous au sauna ! Le poêle est adapté et permet de faire chauffer l'eau tout en réchauffant l'air humide. C'est loin d'être rustique, le grand luxe même... et nous trainons pour rester le plus de temps possible.

Nous y voici. Nous sommes au cœur de la Laponie… »

Jour 3 : Au coeur de la Laponie Jour 3 : Au coeur de la Laponie